L'urbanisation dévorante

L'urbanisation dévorante [RTS]
  • Enjeux de société
  • Vidéo 24 min.

28 août 1971

Rien n'est plus beau que la terre

L'habitat et les villes traditionnelles laissent place à des bâtiments futuristes et un raz-de-marée de constructions liées à la révolution industrielle, grignote la campagne. Cette urbanisation dévorante, sans planification, mêle usines et habitations, apportant son lot de dangers et de problèmes.

Le 3e épisode de Rien n'est plus beau que la terre du réalisateur Roger Bimpage décrit les mécanismes et les réflexes conditionnés qui régissent désormais la vie en commun dans la cité anonyme érigée aux dépens de l'agriculture. Adoptant une rhétorique parfois violente, le commentaire décrit la déshumanisation, le ghetto, l'agressivité et la délinquance en un enchaînement inéluctable. On notera également l'excellent choix musical d'Eric Miche, un propos en soi.