L'Ecole d'infirmières du Bon Secours

L'Ecole de la doctoresse Champendal [RTS]
  • Femmes
  • Vidéo 9 min.

4 novembre 1980

Regards Présence protestante

Première Genevoise à avoir obtenu son doctorat de médecine, Marguerite Champendal fonde l’école d’infirmières du Bon Secours en 1905. Personnalité forte et singulière, cette native du Grand-Saconnex est à la fois une pionnière du féminisme dans le canton et une croyante profondément attachée aux valeurs du protestantisme.

A ses débuts, l’école accueille des jeunes filles de bonnes familles, qui s'engagent dans les soins aux malades de façon bénévole. Au fil des ans, la formation va se professionnaliser et s’ouvrir à des aspirantes de toute classe sociale. En 1980, date de ce reportage, le Bon Secours est en pleine mutation. L’institution, jusqu'ici privée, va être reprise par l’Etat, qui veut en faire la nouvelle école d’infirmières du canton.

Le journaliste Georges Kleinmann tend son micro à des anciennes du Bon secours et évoque le présent et l’avenir avec sa directrice du moment, Rosette Poletti, qui se fera connaître plus tard du grand public en animant une rubrique de courrier des lecteurs dans le journal Le Matin.