Chrétiens en Syrie

Le père Paolo Dall'Oglio en 2004

Le 26 septembre 2004, la TSR diffuse ce reportage réalisé en Syrie par une équipe de l’émission religieuse Racines.

La journaliste Laure Speziali et le réalisateur Michel Demierre se sont rendus au monastère chrétien de Saint-Moïse l'Abyssin, situé à Deir Mar Musa, à 80 kilomètres de la capitale Damas. C'est dans ce site aux portes du désert que vit une communauté oecuménique dirigée par un jésuite italien, le Père Paolo Dall’Oglio. Un des buts de la communauté: construire un dialogue avec les musulmans, dans un pays où religion est souvent synonyme de divisions.

Neuf ans après ce reportage, la guerre civile a bouleversé le visage de la Syrie. Qu’est devenue la communauté du Monastère de Deir Mar Musa? Très critique envers le pouvoir syrien en place, le père Paolo Dall’Oglio a été expulsé en juin 2012. En juillet 2013, de retour en Syrie,  il s’est rendu à Raqqa pour négocier avec des factions islamistes.  Depuis le 29 juillet, on n’a plus de nouvelles de lui. Tout porte à croire qu’il a été enlevé.

Les chrétiens en Syrie

Les chrétiens représentent environ 10% de la population syrienne (qui compte près de 21 millions d’habitants, à 90% Musulmans).

Les plus importantes communautés chrétiennes sont les Syriaques orthodoxes, les Grecs orthodoxes et les Melkites, ou Grecs catholiques. Il existe également une importante communauté arménienne, ainsi que des minorités protestantes, coptes et maronites.

La Syrie peut être considérée comme un des berceaux du christianisme.  Selon les textes bibliques,  les disciples de Jésus auraient reçu leur nom de chrétiens dans la ville d’Antioche, alors capitale de la province romaine de Syrie.

Avant la guerre civile, les chrétiens formaient une minorité plutôt prospère et d’un niveau d’éducation relativement élevé, présente  essentiellement dans les grandes villes. Il existait une bourgeoisie grecque-orthodoxe, grecque-catholique et arménienne très active dans les professions libérales et les milieux d’affaire.  Depuis, de nombreux chrétiens ont fui la Syrie.

Le régime du président Bachar El Assad s’est souvent présenté comme le garant des minorités religieuses en Syrie. Cependant, si certains représentants des Eglises chrétiennes soutiennent le régime en place, d’autres s’en sont distancés.

  • Journaliste: Laure Speziali
    Réalisateur: Michel Demierre