Les mennonites

Ils ont fui les persécutions de réformés zurichois.
  • Religion et croyances
  • Vidéo 15 min.

20 octobre 1996

Racines

En compagnie de Michel Ummel, ancien de l'église mennonite ou anabaptiste, Racines suit le parcours historique de ce mouvement religieux né de la Réforme à Zurich.

Des bords de la Limmat à l'Emmental où se trouve la maison d'un haut responsable du mouvement à l'époque des persécussions bernoises, ce reportage résume les premières heures difficiles des anabaptistes qui considéraient la Réforme de Luther et de Zwingli trop lente et timorée.



Les mennonites, ou anabaptistes, forment un mouvement religieux issu de la réforme protestante à Zurich conduite par Zwingli. Dès 1523, Conrad Grebel juge la Réforme trop tente et timorée. Il dénonce également la mainmise de l'Etat sur l'Eglise. Le 10 janvier 1523, la rupture est consommée lorsque Zwingli confie l'autorité religieuse au Conseil de la ville de Zurich. Le 17 janvier, le Conseil décide d'exiler les parents qui attendent plus de huit jours pour faire baptiser leurs enfants. Le 21 janvier 1525, le Conseil demande à Conrad Grebel et à Félix Mantz de cesser leurs réunions d'étude de la Parole. Le même soir, le cercle de Grebel se réunit et les membres se baptisent entre eux.


Le mouvement se propage progressivement au Nord de l'Europe. Des communautés s'installent en Hollande et dans le nord de l'Allemagne.