Un remède à l'ennui

L'Ecole du dimanche propose des bricolages à ses jeunes paroissiens.

En mai 1965, l'Ecole du Dimanche de Tavannes saisit l'occasion d'une semaine de vacances pascales pour réunir chaque matin près de quatre-vingts enfants autour du thème de la prière. Mais pour contenir ces petits, il faut imaginer des occupations qui les intéressent… Le calme et la discipline de ces jeunes paroissiens absorbés par leurs travaux manuels laissent penser qu'au moins un premier but est atteint: ils ne se sont pas ennuyés.