Bernard Haller

L'humoriste Bernard Haller se moque des sermons de culte. [RTS]
  • Humour
  • Vidéo 10 min.

11 mai 1969

Présence protestante

Pour «l'avant dernier dimanche avant l'Avent» (…), l'humoriste genevois Bernard Haller joue un sketch pour l'émission de service public Présence Protestante.

Il y pastiche le sermon d'un pasteur lors d'un culte fictif dans le stade de la Pontaise à Lausanne, déserté pour l'occasion. Il se moque des prêches grandiloquents et abscons: «si tout est dans tout, nous y sommes aussi et réciproquement».

La note finale est à l'unisson du reste: «Si les hommes meurent, la collecte elle, demeure». Amen.



Son Clair de Lune est devenu un classique de l'humour. Amoureux du rire de son public, Bernard Haller bat les planches depuis 64 ans. Il est né à Genève en 1933. Il fait ses débuts à Paris en 1958 à l'Ecluse, aux côtés de la chanteuse Barbara.




En 1970, son spectacle «Et alors» est présenté pour la première fois au Théâtre de Poche, à Genève, puis au Théâtre de la Michodière à Paris. Le succès est au rendez-vous et Bernard Haller tiendra l'affiche durant treize mois. Son premier grand rôle au cinéma, en 1973, il le doit à Pierre Richard qui réalise «Je sais rien mais je dirai tout».


Il revient ensuite au théâtre avec la création de son troisième spectacle «Salmigondivers», lancé en 1979, et avec la pièce «L'âge de monsieur est avancé», de Pierre Etaix, au Théâtre des Champs Elysées. En 1999, il a entamé une tournée avec une pièce de Jean Anouilh, «Adèle ou la Marguerite».


A la Télévision suisse romande, cet as des allitérations a également fait le bonheur des enfants en les entraînant dans les folles histoires du «baron de Monflacon».


Il s'est éteint à Genève, le 24 avril 2009.