Robert Bresson

Robert Bresson

En 1966 le journaliste Rodolphe-Maurice Arlaud réalise pour l'émission Cinéma-vif une interview de Robert Bresson. Le cinéaste français est en train de monter Mouchette, film tiré d'un roman de Georges Bernanos. Il a déjà derrière lui une oeuvre importante, comptant des films tels que Journal d'un curé de campagne, Pickpocket ou encore Au hasard Balthazar.

Interrogé sur son esthétique et sa méthode, il affirme que l'art cinématographique doit tourner le dos au théâtre, qui est sa tentation. Il met en avant le montage, lieu central de la création. "Les images", dit-il "sont comme les mots du dictionnaire qui n'ont de valeur que par leurs rapprochements, leurs combinaisons".

Egalement présent dans l'émission, l'écrivain Pierre Klossowski, qui témoigne de son expérience de modèle, terme que Bresson préfère à celui d'acteur, dans le film Au hasard Balthazar. Il évoque l'ascèse terrible auquel il a été soumis, une ascèse destinée à "briser toutes les velléités de cabotinage" : "Bresson veut vous réduire à un niveau zéro qui vous rend apte à passer en deçà de votre personnalité pour devenir disponible à une autre recomposition des données de votre tempérament".

  • Journaliste: Rodolphe-Maurice Arlaud