Un empereur en Suisse

En octobre 1971, l'empereur Hirohito et son épouse effectuent une visite en Suisse.

En 1971, l’empereur du Japon Hirohito, accompagné par son épouse Nagako, est en visite en Suisse. Première étape du voyage: le siège du CICR à Genève. Après un passage à l’ambassade japonaise à Genthod, le couple se rend dans le canton de Vaud. Petit concert folklorique au Mont-Pèlerin, visite-éclair dans le Lavaux, et enfin rencontre à Lausanne avec le président de la Confédération Rudolf Gnägi.

Ce séjour en terre romande n'a pas de caractère officiel. Cela tient-il au profil controversé de l'empereur? Sous son règne, qui débuta en 1926, le Japon adopte une politique expansionniste agressive. Durant la deuxième guerre mondiale, il se met du côté des forces de l'Axe. Après le largage de leurs bombes sur Hiroshima et Nagasaki, les Américains maintiennent Hirohito, mais sa fonction désormais désacralisée est réduite à une dimension honorifique. Si l'influence de ce souverain sur les choix politiques et militaires du Japon a longtemps été atténuée (point de vue perceptible dans le commentaire de 1971), des études d’historiens plus récentes mettent en avant sa lourde part de responsabilités.

Ce reportage, qui avait perdu son commentaire, a été resonorisé d'après le script d'origine dans le cadre d'un projet de valorisation présenté en lien.