Une fiction en patois

Une fiction en patois

En décembre 1975, la Télévision Suisse Romande consacre son émission C'est la fête à ... au village vaudois des Diablerets sous la houlette du présentateur et journaliste Emile Gardaz. Dans la vallée des Ormonts, il y a ceux de dessus et ceux de dessous. Mais tous vivent en bonne intelligence et sont les héritiers d'un patois ormonan. Les élèves des écoles des Diablerets n'ont pas hésité à se mettre en scène dans une fiction en dialecte "Qu'elle était blanche ma vallée". 

  • Réalisateur : Liliane Annen