Et de une!

Sion face à Servette: un match remporté par 2 à 1.
  • Football
  • Vidéo 56 sec.

19 avril 1965

Divers

En 1965, le FC Sion remporte la finale de la Coupe suisse de football en battant Servette 2 à 1 au stade du Wankdorf de Berne. Pierre Georgy est le premier capitaine du club valaisan à soulever le précieux trophée.

Pour le FC Sion, 1965 marque le début d'une longue histoire d'amour avec la Coupe suisse, qu'elle a remportée treize fois jusqu'à aujourd'hui.

La Coupe suisse a vu le jour officiellement en 1925. L'initiative revient à Eugen Landolt, alors président du FC Baden. Le 1er tour principal a été disputé avec 64 équipes.

Le banquier lausannois Aurèle-Gilbert Sandoz (1884-1952) offrit à l'ASFA (Association suisse de football et d'athlétisme), qui n'était pas bien argentée, une coupe magnifique pesant presque sept kilogrammes. Seules 15 équipes ont eu l'honneur de garder ce trophée pendant un année. C'est les Grasshoppers (18 victoires pour 30 participations à la finale) qui l'ont remportée le plus souvent. Ils ont commencé le 11 avril 1926 en battant par 2 à 1 le FC Berne.

Le couple le plus souvent rencontré en finale est GC – Servette (7 fois). Ce duel s'est reproduit en 1983, la dernière fois où une finale a été rejouée après un match nul. Il fut ensuite décidé qu'en cas d'égalité, la finale se jouerait aux tirs aux buts. Cette règle a été appliquée la première fois en 1997 (Sion l'emportait 5-4 après les penaltys. La finale a été rejouée à dix reprises en tout. En 1948, il a même fallu trois parties pour que La Chaux-de-Fonds se défasse de Granges par 4 à 0.

Les scores les plus élevés ont été atteints par Lausanne. En 1935, Lausanne-Sports signait une victoire fleuve : 10 à 0 contre Nordstern. En 1937, LS prenait 10 à 0 contre le GC!

Le FC Bâle et les Grasshoppers se sont trouvés face à face à quatre reprises. Le FCB a remporté trois finales (en 1933 par 4 à 3, en 1963 par 2 à 0 et en 2002 par 2 à 1); le GC en a gagné une (en 1942 par 3 à 2 lors de la répétition du match). C'est sur le même score que GC s'est fait surprendre par Wil en 2004.