Joseph Seiler, radiesthésiste

Joseph Seiler, radiesthésiste, 1971.

Pendule à la main, un homme arpente un champ. Soudain sa main, son bras, puis son corps entier sont pris d'une sorte de tremblement. Contrairement à la majorité des mortels, Joseph Seiler a la faculté de sentir les courants de radiations qui lui permettent de détecter les sources d'eau souterraines.

Ce jour de 1971, il exerce ses dons à la demande de la commune de Surpierre, dans le canton de Fribourg. A la grande admiration du responsable du forage, il réussit non seulement à localiser les sources, mais également à estimer leur profondeur et leur débit.

Né en 1917, Joseph Seiler a suivi une formation de théologie en France avant d’étudier la psychologie et la pédagogie à l’université de Fribourg. Spécialiste de la graphologie, il est l’auteur d’un livre sur la question et a enseigné cette branche à l’université de Fribourg. Féru de radiesthésie depuis l’âge de 15 ans, il était considéré comme une référence dans le domaine. Il aurait découvert un nombre impressionnant d'eaux souterraines, y compris plusieurs sources thermales, dont celle de Saillon-les-Bains.