Le magicien (1)

La vie aux Ponts-de-Martel filmé par un cinéaste amateur.

Un magicien aux Ponts

A l'origine de ce double numéro d'Avis aux amateurs, les films réalisés aux Ponts-de-Martel par un membre très actif de la communauté, Frédy Landry. Véritable animateur de la vie culturelle locale, il a fixé sur la pellicule les travaux et les jours du village pendant de très nombreuses années.

La première partie de ce document s'étend de 1937 à 1963. Dans cette vallée neuchâteloise, en hiver, les hommes dégagent encore les rues enneigées avec de lourds triangles tirés par une dizaine de chevaux. La neige ensevelit les maisons et s'empare du village pour la plus grande joie des enfants. Le cinéaste amateur parvient à saisir les moments impromptus, le bonheur d'un instant.

La seconde partie rassemble les séquences tournées entre 1938 et 1945. Cette deuxième série d'images offre une vision en réduction, dans une petite localité helvétique, de la mobilisation générale.

  • Réalisateur: Pierre Barde