La couverture or

Les banques centrales ont encore besoin de réserves d'or.

Avec les accords de Bretton Woods, signés le 22 juillet 1944, les grandes lignes du système monétaire international ne reposent plus uniquement sur l'or, mais essentiellement sur le dollar. Les monnaies nationales voient ainsi leur cours indexé sur celui du billet vert et les réserves des banques centrales doivent être dorénavant constituées de devises et non uniquement de métaux précieux.

L'émission Point a interrogé un spécialiste, Jean-Marie Laya, quant au rôle de la Suisse sur le marché de l'or.

L'or, grâce à sa rareté, a pendant longtemps constitué l'ancrage des monnaies et assuré la confiance dans la monnaie de papier: les banques centrales étaient ainsi tenues d'échanger en tout temps sur demande les billets de banque contre de l'or.

L'étalon-or est un système monétaire dans lequel l'émission de monnaie se fait en contrepartie d'une certaine quantité d'or et la convertibilité des monnaies s'établit en référence au précieux métal. Avantage de l'étalon-or: une certaine stabilité des cours. Ce système mis en place dès avant 1900 sera progressivement abandonné par les différents pays à partir de la Deuxième Guerre mondiale. Les accords de Bretton Woods instituent cependant un système monétaire indexant la valeur du dollar américain sur l'or, les autres monnaies étant rattachées au cours du dollar.

Le 15 août 1971: les USA mettent fin à la convertibilité du dollar en or.

En Suisse l'étalon-or est abandonné au 1er janvier 2000.

  • Journaliste: Claude Torracinta
    Réalisateur: Rudolph Menthonnex