La Fête nationale

Pas de 1er août sans le discours du président de la Confédération.

Existe-t-il encore un lien vivant entre la fête nationale et l'Etat moderne, s'interroge le conseiller fédéral socialiste Willy Spühler lors de son allocution du 1er août 1966, il y a quarante ans. Une question traditionnelle qui semble aider, d'année en année, à la rédaction du discours patriotrique…

Willy Spühler est né le 31 janvier 1902 à Zurich. Socialiste, il est élu au Conseil fédéral le 17 décembre 1959 et siégera jusqu'au 31 janvier 1970, dirigeant d'abord le Département des postes et des chemins de fer, de 1960 à 1962, puis le Département des transports, des communications et de l'énergie jusqu'en 1965 et enfin le Département politique. Il a été remplacé au gouvernement par Pierre Graber