Enjeu économique

L'économie suisse a besoin de ses travailleurs étrangers.

Avant la première votation sur l'initiative sur «l'emprise étrangère» déposée par James Schwarzenbach, la TSR propose aux téléspectateurs des dossiers sur le contexte politique de cette votation.

La troisième partie de ce dossier évoque les incidences économiques de la forte présence des travailleurs étrangers en Suisse. Il ne faut en effet pas se leurrer: le fond du problème est une question économique.

Une interview de l'économiste Pierre Goetschin chiffre donc précisément le bilan financier des immigrés: quelle est la part de l'enrichissement de la Suisse due aux saisonniers? Quelle part des capitaux récoltés par la main-d'œuvre étrangère est-elle exportée dans leurs pays d'origine?

La forte présence de collègues étrangers à l'atelier est également diversement ressentie par les ouvriers : «On en a besoin», «Ils sont chez eux».

Les dirigeants de divers secteurs des services, l'hôtellerie, l'horlogerie, la voirie, les pompes funèbres où les employés étrangers sont prépondérants expliquent les raisons de l'engagement de travailleurs venus d'ailleurs.

Pour les partisans de l'initiative, l'indépendance de la Suisse est aliénée par le fait que le travailleur étranger est devenu indispensable à l'économie suisse.

Ce tour d'horizon de tous les acteurs économiques met en lumière les vrais enjeux de l'initiative.

Ce document a été diffusé à l'antenne, entrecoupé d'interventions en direct qui ont disparu.

  • Journaliste: Roland Bahy et Jacques Rouiller
    Réalisateur: Constantin Fernandez