Habemus papam

Paul VI est élu sans difficulté, au deuxième jour du conclave.

Le 21 juin 1963, le conclave élit un nouveau pape: Paul VI succède à Jean XXIII, décédé alors que le concile Vatican II est réuni. Sans grande difficulté, il est élu au cinquième tour de scrutin et au deuxième jour du conclave.

Sur ce document, il apparaît pour la première en sa qualité de pape pour bénir la foule nombreuse réunie sur la place Saint-Pierre

Paul VI (1897-1978), ordonné prêtre en 1920, il fit presque toute sa carrière à la secrétairie d'Etat, dont il était prosecrétaire pour les affaires ordinaires quand Pie XII, en 1954, le nomma archevêque de Milan.

Dès son accession à la papauté, Paul VI annonça sa volonté de poursuivre sur la voie tracée par son prédécesseur, Jean XXIII. Il continua le IIe concile du Vatican dont il prolongea l'esprit oecuménique par des gestes de portée mondiale, notamment par son voyage à Jérusalem, en janvier 1964.

Paul VI mit en oeuvre la réforme voulue par le concile: réorganisation de la curie (1967); réforme de la liturgie, simplifié et pouvant désormais être célébrée en langues vulgaires (1969); réforme du calendrier festival (1969). Il promulga les encycliques Sacerdotalis celbatus (1967) qui réaffirme la nécessité du célibat des prêtres de rite romain; Populorum progressio (1967) sur le progrès des peuples et le sous-developpement; Humanae vitae contre la contraception, mais en admettant le contrôle naturel des naissances.