Où en sommes-nous?

Le point sur l'état du travail de conservation des archives.

Le plan de sauvetage et de numérisation comporte deux phases prévues jusqu'en 2012.

Première phase De 2005 à 2009, la TSR s'occupera de quelque 16'000 heures de films et de Maz 1 pouce, l'ancêtre des supports vidéo que nous connaissons actuellement. Principales victimes du syndrome du vinaigre, les films sont le plus grand souci de l'équipe et constituent la première priorité. Les travaux ont commencé avec des émissions particulièrement touchées datant de 1963, telles que «Carrefour», «Henri Guillemin présente», «Horizons campagnards», «Le calendrier de l'histoire», «Madame TV», «Préfaces», «A livre ouvert» etc.. auxquelles s'ajouteront dans la foulée, des «Table ouverte», «Temps présent», des rendez-vous consacrés aux élections et aux votations, des émissions sportives («Athletissima», «Tour de Suisse») et «les Babibouchettes».

Seconde phase Elle débutera en janvier 2007. Il s'agira, jusqu'en 2012 de numériser les archives stockées sur des bandes magnétiques Beta SP (standard video professionnel). Dans ce domaine, il ne s'agit pas de restauration, de travaux de nettoyage, ni de sauvetage. C'est l'ampleur de la tâche qui est impressionnante. Quelque 50'000 heures de programmes seront traitées pour être conformes aux nouvelles technologies et faciles d'accès pour les utilisateurs.