Inestimable valeur

Le sous-sol de la TSR recueille de véritables trésors.

Pour la première fois en Suisse, la TSR offre à la curiosité des Romands des extraits de ses archives présentés sur ce site. Pour le public, il s'agit là du premier résultat visible d'une vaste opération de sauvetage concernant près de 70'000 heures d'archives.

L'ensemble des archives de la TSR est entreposé dans les sous-sols de la tour de la télévision, au quai Ernest Ansermet, à Genève.

Des transformations conséquentes de la salle des archives seront effectuées en 2006 pour y garantir une température et un degré d'humidité stable essentiels à leur conservation.

Le contenu Seules les productions propres de la TSR sont archivées. C'est donc véritablement le patrimoine audiovisuel romand, constitué année après année par les images tournées par les équipes de la TSR, qui est en jeu. A noter que la première étape du travail de conservation, l'inventorisation de tous les fonds, a permis de mettre à jour les données de 6500 émissions, qui, sans ce travail, auraient pu être considérées comme perdues.

En chiffres Le fond d'archives, c'est quelque 60'000 films et sons, 230'000 bandes vidéos de différents formats (Umatic, Maz, Beta SP, etc).

A cette somme importante de documents viennent s'ajouter, chaque année, près de 20'000 supports recueillant environ 2200 heures de programmes de la TSR.

A noter que la base de données informatique contient plus d'un demi-million de notices.