Mme la Présidente

Ruth Dreifuss est accueillie à Genève,  dans son canton d'origine.
  • A-Z Toutes les personnalités
  • Vidéo 1 min.

10 décembre 1998

Divers

La nouvelle présidente de la Confédération Ruth Dreifuss est attendue à Genève, dans son canton d'origine. A son arrivée en gare de Cornavin, elle est accueillie par les cris des écoliers, sous les applaudissements des sympathisants et des officiels genevois venus la féliciter.

«Qu'est-ce que tu attends de la présidente?» demande Ruth Dreifuss à une petite fille… «Eh ben, la même chose que vous!»

Le cortège coloré guidé par une fanfare s'ébranle et accompagne sa présidente, de Cornavin au bâtiment des Forces motrices, en compagnie de Martine Brunschwig Graf présidente du Conseil d'Etat genevois.



Ruth Dreifuss, née le 9 janvier 1940, fait ses études en sciences économiques de l'Université de Genève. Journaliste de 1961 à 1964, elle est nommée assistante-sociologue au Centre psycho-universitaire de Genève de 1965 à 1968, puis assistante de 1970 à 1972, avant d'être nommée adjointe scientifique à la direction de la coopération et de l'aide humanitaire du Département fédéral des affaires étrangères jusqu'en 1981.


Elle sera secrétaire de l'Union syndicale suisse de 1982 à 1993 et deviendra Conseillère fédérale le 3 mars 1993 suite à la candidature de Christiane Brunner , refusée par le camp bourgeois et la démission de Francis Matthey. Ce dernier n'ayant pas le soutient de son parti.


En 1999, elle est la première femme présidente de la Confédération suisse. Le 31 décembre 2002, elle démissionne de son mandat.