Yvette Z'Graggen

Les choses de la vie ou le plaisir d'écrire et d'avoir des projets.

Rencontre avec l'écrivain genevoise Yvette Z'Graggen. Agée de presque 80 ans, elle savoure de vivre à son propre rythme, après avoir travaillé comme secrétaire, journaliste puis productrice d'émissions à la radio. Les héroïnes de ses livres ont pris de l'âge avec elle, souvent en retrait de la vie, et s'ouvrent peu à peu aux autres, au monde.

Entretien insolite entre l'auteur et trois jeunes adolescentes de 17 ans, qui ont lu un de ses livres en classe.

Pour LittéraTour de Suisse, Yvette Z'Graggen lit des extraits de ses livres, La Punta (l'Aire, 1992), Cornelia (l'Aire, 1985), Un été sans histoire (La Baconnière, 1962), Matthias Berg ( l'Aire, 1995), Un temps de colère et d'amour (l'Aire, 1980).

Yvette Z'Graggen est née à Genève en 1920. Elle y fit ses études avant de partir à l'Université de Florence. Auteur d'une vingtaine de pièces radiophoniques, traductrices d'oeuvres italiennes et allemandes, elle compte parmi les romancières les plus populaires de Suisse romande.

Elle a travaillé comme journaliste puis productrice aux émissions culturelles et littéraires de la Radio suisse romande. Son premier ouvrage, La Vie attendait (1941) la fait connaître comme écrivain.

La plupart de ses livres sont d'inspiration autobiographique et décrivent la vie habituelle de la petite bourgeoise confrontée aux exigences de l'émancipation féminine. Yvette Z'Graggen a reçu le Prix Schiller 1996 pour l'ensemble de son oeuvre.

  • Réalisateur: Marcel Schüpbach