Deux héros au Tour de Romandie

Hugo Koblet et Ferdi Kubler, deux héros du cyclisme.

En 1954,  Ferdi Kubler et son principal rival helvétique Hugo Koblet participent au Tour de Romandie. Sans figurer aux premières loges au classement général, les deux champions marquent de leur éclat certaines étapes. Retour en images sur ces deux cyclistes d'exception.

Des archives reprises dans la revue de dix ans de sports 1954-1964.

Ferdinand Kubler est né à Adliswil, un petit village près de Zurich. Le public remarque tout de suite ce grand lascar taillé à la serpe, avec son sourire carnassier pouvant se transformer en rictus démoniaque, ses muscles saillants et son formidable tempérament. Il a disputé 5 Tours de France. Outre son succès en 1950, il a terminé deuxième en 1954 derrière Louison Bobet et remporté le classement aux points. Il est le coureur suisse le plus prolifique dans la Grande boucle. Il a disputé 2200 courses et en a remporté 400.

Hugo Koblet, fils de boulanger, est lui aussi originaire de Zürich. Grand, beau comme un dieu avec ses cheveux blonds ondulés, ses yeux clairs et son inimitable élégance. Il est surtout incroyablement doué. Il se révèle dans le Tour de Suisse en 1947. En 1950, Hugo Koblet est le premier coureur étranger à remporter le Tour d'Italie. Il devient avec Louison Bobet, le favori du Tour 1951.