Au Rallye de Genève

Départ Rallye de Genève

En juin 1959 se déroule le 28e rallye automobile de Genève que les concurrents se disputent en 2CV, en 403 ou en Ferrari sur un tracé passant par la Suisse, la France et l'Allemagne. Un parcours qui s'avère très sélectif dans des conditions météorologiques surprenantes pour un mois de juin.

L'équipage suisse Thuner-Bruno sur Triumph remporte l'épreuve in extremis après avoir risqué la disqualification pour la perte de son carnet de bord, livret finalement retrouvé sous un siège. Mais comme le titre le Journal de Genève du 15 juin 1959, le véritable exploit est celui de l'équipage Schori-Fell qui termine au 20e rang à bord de sa Citroën 2CV !

Le 15 juin 1959, l'émission Reflets sportifs propose des extraits de cette folle compétition automobile.

Le son de ce document est manquant, le commentaire ayant certainement été fait en direct d'une cabine lors de sa diffusion à l'antenne. A moins que la bande son ait été détériorée.

Le Rallye de Genève doit son existence au Salon de Genève. D'abord nommée Rallye du Salon, cette épreuve a été organisée en 1923 pour la première fois: 27 pilotes partant de six villes suisses différentes devaient rejoindre les bords du Léman à une moyenne imposée de 30 à 35 km/h. Ce fut une voiture Fiat conduite par le Lucernois Koch qui remporta cette première compétition.

En 1937, le rallye change de nom et devient le Rallye des Neiges car il est disputé en février. Puis en 1949, la course automobile devient internationale. A partir de 1954, sous l'impulsion de Pierre de Toledo, le rallye prend de l'importance et compte comme une manche du championnat d'Europe. Dès 1960, l'importateur de Ferrari Georges Filipinetti devient président du Rallye de Genève et y engage sa célèbre Scuderia.