Aluminium valaisan

Une visite de l'usine valaisanne d'aluminium à Chippis.

Le Valais a développé son industrialisation grâce notamment à une main-d'œuvre bon marché et au faible coût de l'énergie hydraulique qui attira, au début du XXe, l'industrie métallurgique. En 1898, Aluminium-Industrie AG met en chantier l'usine de Chippis.

En 1961, les Actualités consacrent un reportage à l'entreprise AIAG, qui deviendra Alusuisse deux ans plus tard.

Le groupe canadien Alcan fermera son usine d'électrolyse de Steg, en Valais, et licenciera 140 personnes. Cette décision intervient brusquement après plusieurs mois de négociation entre le gouvernement valaisan, les syndicats et le groupe industriel.

Ce document est composé de plusieurs parties entrecoupées de noirs.