Fernand Raynaud

Il ne faut pas chercher bien loin pour être un personnage comique. [RTS]
  • Humour
  • Vidéo 6 min.

15 février 1960

Divers

Drôle de métier que celui de comique. Mi-comédien, mi-amuseur public, le comique des années 60 est d'abord un personnage un peu clownesque, qui sait tirer parti aussi bien des mimiques du clown que du texte précis d'un sketch. Dans ce domaine, Fernand Raynaud comptait parmi les humoristes les plus populaires, au rang desquels se trouvaient aussi Fernandel et Bourvil.

En février 1960, de passage à Genève, Fernand Raynaud se prête au jeu de l'interview conduite par Maurice Huelin. Une occasion rêvée de jouer sur les registres du comique dont il est familier, et de rappeler au passage qu'un vrai humoriste ne saurait se contenter de passer à la télévision car le contact avec le public lui est indispensable.