Cheffe d'usine

Jacqueline Wavre doit se justifier en tant que femme.

A notre époque où la parité progresse dans de nombreux domaines, ce document de 1960 nous rappelle le rôle que certaines femmes jouèrent comme pionnières dans la prise de responsabilités dans le monde du travail.

C'est ici Jacqueline Wavre, future femme politique genevoise, qui est interrogée sur son métier de cheffe d'usine et sur sa vie de femme.

Jacqueline Wavre est né le 26 décembre 1921 à Merkwiller-Pechelbronn en Alsace. Elle suit les cours de l'Ecole d'études sociales et la Faculté des sciences économiques et sociales à Genève. Elle enseigne ensuite dans diverses écoles, y introduisant notamment l'information professionnelle.

Conseillère municipale socialiste de la Ville de Genève (1963-1973), elle est la première femme à présider le Conseil municipal (1968-1969). Jacqueline Wavre devient députée au Grand Conseil (1973-1989). Présidente de l'Alliance de sociétés féminines suisses (1975-1980) et de la Fondation du Collège du travail, elle est soucieuse de sauvegarder la mémoire ouvrière et de revaloriser le travail domestique. Une des initiatrices de l'article constitutionnel sur l'égalité des droits entre hommes et femmes, adopté en 1981. Elle est également membre active d'associations pour la paix et siège au Comité de rédaction du mensuel Femmes suisses depuis 1965.

  • Journaliste: Georges Hardy
    Réalisateur: Pierre Barde