Le oui de Bonvin

Roger Bonvin est favorable au vote des femmes.

Cinq jours avant le vote décisif du 7 février 1971, le conseiller fédéral PDC valaisan Roger Bonvin encourage les citoyens suisses de sexe masculin à accorder le droit de vote aux femmes. Il considère que les mentalités sont aujourd'hui prêtes à ce changement et fait référence dans son argumentation à l'intelligence, au bon sens, et au cran des femmes d'Evolène.

En 1959,  lors d’une première votation sur le scrutin féminin, le Parti conservateur chrétien-social (ancienne dénomination du PDC), ainsi que les radicaux s’étaient abstenus de toute consigne de vote. L'objet avait finalement été rejeté par près de 67% des voix.

Au lendemain du 7 février 1971, la citoyenneté des femmes suisses est enfin reconnue sur le plan national par 65,7% des hommes (et 17 cantons).

Né le 12 septembre 1907, originaire de Icogne-Lens, Chermignon et Nendaz, Roger Bonvin était le «Valaisan» du Conseil fédéral où il siège de 1962 à 1973 sous l'étiquette démocrate-chrétienne. Avec son visage de montagnard sillonné de rides, son attitude et ses manières toujours simples, il jouit d'une grande popularité dans son canton, alors même que le monde politique ne lui épargne pas ses attaques. Roger Bonvin est décédé le 5 juin 1982.

  • Journaliste: Gaston Nicole