Miriam Makeba

Miriam Makeba chante avec sa petite-fille

C'est pour l'émission Zone Bleue qu'un matin de février 1981, le journaliste de la Télévision Suisse Romande Jo Excoffier, suit dans la capitale de Nouvelle-Guinée une femme africaine qui quitte le marché en plein air. Ici, tout le monde la connaît et sait qui est Miriam Makeba, ou Mama Afrika, la chanteuse et militante politique sud-africaine.

Depuis 12 ans, elle a choisi de vivre à Conakry, chassée de son pays natal l'Afrique du Sud depuis 1959. Et c'est dans l'exil qu'elle prend conscience de sa mission d'artiste: chanter la souffrance du peuple noir et son aspiration à la liberté.

Dans ce portait exceptionnel, Miriam Makeba évoque sa vie, son engagement, le tournage du film anti-apartheid Come Back Africa du cinéaste américain Lionel Rogosin. Entourée de ses petits-enfants, elle interprète avec eux des chansons militantes au micro du journaliste de la TSR.

Miriam Makeba est une chanteuse et militante politique, née le 4 mars 1932 dans le township près de Johannesburg en Afrique du Sud. Son nom complet est Zenzile Makeba Qgwashu Nguvama. Elle vient à peine de naître lorsque sa mère est emprisonnée, avec elle, durant 6 mois pour avoir fabriqué de la bière pour subvenir aux besoins de la famille.

En 1948, les nationalistes afrikaners gagnent les élections. C'est le début du régime de l'apartheid.

En 1952, à 20 ans, Zenzi, diminutif de Zenzile, Makeba vit seule avec sa fille Bongi et sa mère. C'est là qu'elle commence à chanter, un peu par hasard. devient choriste du groupe Manhattan Brothers qui lui donne son nom de scène, Miriam. En 1956, elle écrit son plus grand succès, la chanson Pata Pata.

Depuis 1959, elle est contrainte à l'exil pendant une trentaine d'années suite à son apparition dans le film anti-apartheid Come Back Africa du cinéaste américain Lionel Rogosin. Elle parcourt le monde et devient une des voix contre l'apartheid et pour la fierté du continent africain. Elle est parfois surnommée "Mama Afrika".

Elle annonce en 2005 qu'elle met fin à sa carrière tout en continuant à défendre les causes auxquelles elle croit.

Miriam Makeba s'éteint le 9 novembre 2008 à Castel Volturno en Italie.

  • Journaliste : Jo Excoffier
    Réalisateur: Michel Dami