Jacques Monod

Le prix Nobel Jacques Monod parle de sa conception du hasard.

La Voix au chapitre du 19 février 1971 propose un entretien avec le biologiste Jacques Monod. Ce scientifique, Prix Nobel de physiologie ou médecine 1965, a récemment publié un livre intitulé «Le hasard et la nécessité: Essai sur la philosophie naturelle de la biologie moderne».

Cet ouvrage qui a connu un extraordinaire écho a porté sur la place publique les questions qui sous-tendent l'étude de la biologie: le projet des êtres vivants et leur destin dans l'univers.

Dans cette interview, Jacques Monod définit notamment la notion de hasard.

Né le 9 février 1910 à Paris, Jacques Monod est un biologiste et un biochimiste français.

Fils d'un artiste peintre, Résistant durant la Deuxième Guerre mondiale, Jacques Monod a fait l'essentiel de sa carrière à l'Institut Pasteur de Paris dont il devient directeur entre 1971 et 1976.

Il reçoit le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1965 pour ses travaux en génétique avec François Jacob et André Lwoff. Il publie en 1970 un livre intitulé Le hasard et la nécessité, cet ouvrage qui présente ses vues sur la nature et la place de l'humanité dans l'univers connaît un énorme succès.

Les apports scientifiques de Jacques Monod à la biologie moléculaire sont importants et surtout, ce scientifique a porté sur la scène publique les débats qui sous-tendent la biologie.

Il s'éteint à Cannes le 31 mai 1976.