Annette Bening

Annette Bening en 1992.

En 1992, date de cet interview accordé à Christian Defaye pour Spécial cinéma, l'actrice américaine Annette Bening est loin d'être une inconnue. Elle a été révélée au public européen en 1989 grâce à Valmont, adaptation des Liaisons dangereuses réalisée par le metteur en scène Milos Forman, où elle incarne avec une aisance diabolique le sulfureux personnage de Madame de Merteuil. Un an plus tard, elle s'illustrera aux côté d'Angelica Huston et de John Cusak dans Les arnaqueurs de Stephen Frears.  Avec Bugsy, de Barry Levinson, elle fait un pas de plus vers le chemin de la gloire. Elle croise aussi celui de Warren Beatty, partenaire à l'écran, qui deviendra son époux.

Formée à l'école du théâtre, Annette Bening évoque avec clairvoyance et intelligence les rôles qui ont marqué sa carrière. Soucieuse d'équilibrer sa vie personnelle et professionnelle, elle se fera par la suite plus rare au cinéma. Mais souvent dans des rôles marquants, comme celui, inoubliable, d'une épouse survoltée dans le très grinçant American beauty de Sam Mendes, réalisé en 1989. 

  • Journaliste: Christian Defaye