Un César pour Simone Signoret

Un César pour Simone Signoret [RTS]
  • Cinéma
  • Vidéo 2 min.

7 février 1978

Spécial cinéma

En février 1978, Simone Signoret est récompensée lors de la Cérémonie des Césars du cinéma français par le César de la meilleure actrice française pour son rôle de Madame Rosa dans le film "La vie devant soi", réalisé par le cinéaste israélien Moshé Mizrahi et adapté du roman écrit par Romain Gary sous le pseudonyme d'Emile Ajar.

Pour son émission de Spécial Cinéma, le journaliste Christian Defaye et son équipe munie pour la circonstance d'une caméra légère, sont présents dans les coulisses de la la Nuit des Césars pour rencontrer les lauréat.e.s. pour la Télévision Suisse Romande.

Dans une ambiance survoltée, au milieu des journalistes et des photographes Christian Defaye réussit à tendre son micro à la presidente de la soirée la comédienne Jeanne Moreau, assise à côté de Simone Signoret, et à l'actrice Catherine Deneuve. 

Simone Signoret, de son vrai nom Simone Kaminker, est née à Wiesbaden en Allemagne, le 25 mars 1921. Son premier mari, Yves Allégret, lui confie ses premiers rôles. Son début au cinéma est donc modeste et sa carrière prend véritablement son essor avec Yves Montand, qu'elle épouse en 1951. Elle tourne notamment dans Casque d'Or, de Jacques Becker, et Les Sorcières de Salem, de Raymond Rouleau. En 1958, Simone Signoret reçoit l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Les chemins de la haute ville, puis le prix de la meilleure interprétation féminine à Cannes.

La fin de sa vie est surtout consacrée à l'écriture, avec La nostalgie n'est plus ce qu'elle était et un roman, Adieu Volodia, publié au début de 1985 et acclamé par la critique.

Elle meurt le 30 septembre 1985, à l'âge de 64 ans.