Arbres de Provence

Dessin d'un arbre dans l'émission <i>L'oeil apprivoisé<-i> [RTS]
  • Autres arts
  • Vidéo 25 min.

23 juin 1973

Oeil apprivoisé

Dans ce premier volet de la série L'oeil apprivoisé, Pierre Gisling prend le téléspectateur par la main. Le concept est nouveau et il paraît nécessaire de l'accompagner pour qu'il comprenne la démarche de l'émission. Il s'agit d'une aventure sur des terres inconnues où il y a à apprendre sur le monde et sur soi.

Très vite c'est l'immersion dans le camp d'été, au milieu de ces jeunes qui fabriquent des choses et s'expriment. L'image et le son donnent envie de participer: regarder une poule, rencontrer une potier, dessiner un arbre au fusain en écoutant le chant des cigales ou réciter un texte venant du fond de son âme... C'est une invitation à un voyage créatif. Bien reçue en 1973, l'émission garde toute son sens bien des années plus tard.

Pierre Gisling a étudié la scuplture et la pédagogie aux Beaux-arts avant de parfaire sa formation pédagogique à Paris. Devenu professeur de dessin puis directeur, il crée en 1964 les premiers camps de dessin et d'expression artistique en Suisse.

Appelé par la Télévision suisse romande à diriger son service art et éducation, il fera date en créant une série d'émissions reprenant l'idée de ses camps artistiques. Ce sera la belle aventure de L'oeil apprivoisé en 1973. Suivront également d'autres séries dont L'imagination au galop, Les aiguillages du rêve ou Les volets verts.

Il continue à écrire et mène une activité artistique dans le domaine de la peinture. Également passionné de beaux objets, il a ouvert à Montreux une galerie d'art consacrée aux curiosités du monde.