La Maison des Artistes du château de la Sarraz

La maison des artistes au château de la Sarraz [RTS]
  • Autres arts
  • Vidéo 10 min.

13 septembre 1972

L'art et nous

Installée dans le château de la Sarraz, la Maison des artistes fête en 1972 son 50e  anniversaire. L'occasion pour l'émission L'art et nous de nous faire visiter l'exposition réalisée pour ce jubilé.

La Maison des artistes a été fondée en 1922 par Hélène de Mandrot, elle-même artiste peintre et veuve du dernier héritier du baron de la Sarraz. Sous l'impulsion de la châtelaine, elle fut un lieu d’avant-garde de l’art durant la période d'entre-deux-guerres. Tous les étés, Hélène de Mandrot invitait des artistes suisses et étrangers en résidence. Ce fut le cas du Corbusier, ami proche d'Hélène de Mandrot, du cinéaste Eisenstein, de Max Ernst ou encore de Charles-Ferdinand Ramuz. Les hôtes avaient l'habitude de déposer commentaires, poèmes ou dessins dans un livre d'or aux pages foisonnantes.

En 1928 a lieu au château de la Sarraz le premier Congrès international d’architecture moderne, réuni autour du Corbusier. Un an plus tard, la Maison des artistes accueille le Congrès du cinéma indépendant, un événement qui fait scandale à cause de la présence du cinéaste soviétique Eisenstein.

A la Maison des artistes, on discutait très sérieusement, on travaillait mais on savait aussi s’amuser. Banquets, bals masqués, soirées aux lampions ou parties de croquets endiablées, les plaisirs ne manquaient pas. Mis en veilleuse durant la seconde guerre mondiale, l'endroit retrouve son activité jusqu’en 1948, année du décès d’Hélène de Mandrot.