Poésie et nature

Philippe Jaccottet

Pour son émission Hôtel, le journaliste Pierre-Pascal Rossi est allé visiter le poète Philippe Jaccottet à Grignan dans la Drôme où il vit depuis les années 50.

"Un poète majeur de ce temps", c'est ainsi que le journaliste présente Philippe Jaccottet né à Moudon en 1925. Le poète avait 65 ans en 1990, à l'époque de cette interview.

Son oeuvre est désormais au catalogue de la Pléiade mais depuis longtemps il était, après Henri Michaux, le poète de langue française qui faisait l'objet du plus grand nombre de thèses et de mémoires. Ses lecteurs n'ont aucun doute au sujet de l'importance de l'écrivain même si comme il l'estime lui-même le cercle de son public est d'environ 2'500 personnes. "Qu'est-ce qui se passe pour que l'abord de la poésie soit si difficile apparemment?" dit-il à son hôte.

La poésie, la nature, la lumière, la joie, la mort : "Avec le temps on devient un peu plus discret dans l'usage des grands mots...." et Philippe Jaccottet nous convainc "que la poésie n'est pas ce qu'elle est pour tant de gens, c'est-à-dire une fuite loin du réel", mais "que c'est le langage des poètes qui cerne le plus exactement ces moments d’une espèce de plénitude et de densité plus grande que les autres".

  • Journaliste: Pierre-Pascal Rossi