Guy Bedos

L'humoriste français Guy Bedos en 2002. [RTS]
  • Humour
  • Vidéo 52 min.

28 novembre 2002

Les grands entretiens

En 2002, quelques mois après l'élection présidentielle française qui a vu Jacques Chirac opposé à Jean-Marie Le Pen au second tour du scrutin, la journaliste Marlène Bélilos s'entretient avec Guy Bedos.

Et tout de suite l'on est dans le vif du sujet: l'humoriste français connu pour ses sketchs engagés ne ménage aucun parti, dur avec la droite il ne se montre pas tendre avec la gauche.

Guy Bedos dit "faire du drôle avec du triste" et parle très librement de politique, de son métier, de la Suisse et de sa vision de la vie, de la mort. Un homme à la fois "inconsolable et gai".

Guy Bedos, né le 15 juin 1934 à Alger, est un humoriste, artiste de music-hall, acteur et scénariste français. Au music-hall, il interprète divers sketchs d'auteurs différents, dont lui-même, et développe une satire politique régulièrement mise à jour. Si cette satire atteint surtout les politiques de droite, ses «amis» de gauche pâtissent également de ses réflexions acerbes.

Il passe son enfance à Alger où son père dirige une scierie.

Arrivé à Paris à l'âge de quinze ans, il entre quelques années plus tard à l'école de la rue Blanche (devenue depuis l'École Nationale Supérieure des Arts et des Techniques du Théâtre), et fait sa première apparition dans le film Futures vedettes de Marc Allégret, en 1954.

En 1965, il débute au music-hall au côté de Barbara, puis se lance dans une carrière d'humoriste en formant un duo avec Sophie Daumier qu'il épouse en 1965. Après leur séparation en 1977, il se lance dans une carrière solo, tout en s'affirmant comme un acteur accompli au cinéma et dans des téléfilms.

Depuis, il a réalisé et interprété de nombreux spectacles, dont un avec Michel Boujenah et Smaïn intitulé Un, deux, trois, soleil et un en duo avec Muriel Robin en 1992.

Guy Bedos s'est retiré de la scène en 2013.