Daniel Cohn-Bendit

Il se présente sous l'étiquette des Verts aux élections européennes.
  • Politique Internationale
  • Vidéo 28 min.

24 mai 1999

Les grands entretiens

A la veille des élections européennes de 1999, Daniel Cohn-Bendit, qui se présente sous l'étiquette des Verts, s'entretient avec Marlène Belilos. Il évoque son passé de militant en France et en Allemagne. La question de la réponse européenne à la crise au Kosovo et la mise en place d'une politique d'immigration à l'échelle de l'Union sont également au coeur de cette interview.



Né de père allemand et de mère française, Daniel Cohn-Bendit est d'abord actif dans les mouvements anarchistes. Principal animateur des manifestations de mai 1968 à Paris, il est menacé d'expulsion de l'Université de Nanterre, ce qui provoque l'occupation des lieux et son interdiction de territoire jusqu'en 1978. Il retourne alors en Allemagne et s'exclut de la vie politique pendant trois ans.
En 1984, Daniel Cohn-Bendit adhère au parti vert allemand. Député au Parlement européen depuis 1999, il se revendique dès lors libéral-libertaire. Elu tête de liste des Verts en France, puis représentant des Verts allemands en 2004, il devient porte-parole puis coprésident du parti européen des Verts créé en 2004.