Walter Weideli

L'écrivain Walter Weideli en 1972.

L'émission En personne en octobre 1972 propose une rencontre avec auteur dramatique romand Walter Weideli.

Plume reconnue dans le milieu culturel romand, auteur de fictions et de dramatiques pour la télévision et la scène, créateur du Samedi Littéraire au sein du quotidien Journal de Genève, son nom avait fait scandale quelque 10 ans plus tôt. En 1964, en effet, sa pièce de théâtre Le Banquier sans visage destinée à commémorer les 150 ans de l'entrée de Genève dans la Confédération avait suscité un tollé, scindant la République entre pro et anti-Weideli.

L'histoire du banquier Jacques Necker, ministre des finances de Louis XIV, revisitée par Weideli aura conduit son auteur à la démission puis à l'exil.

Réflexions d'un homme d'écriture et de convictions.

Né à Genève en 1927 d'une mère allemande et d'un père suisse allemand, Walter Weideli est journaliste, critique, traducteur et écrivain.

Après une licence ès lettres de l'Université de Genève obtenue en 1950, il entre comme rédacteur du Journal de Genève. Walter Weideli connaîtra le succès avec des dramatiques pour la télévision, notamment Dossier Chelsea Street, et pour la scène, on citera Réussir à Chicago montée au Théâtre de Carouge. Le journaliste créera au sein du Journal de Genève un supplément culturel qu'il dirigera pendant dix ans avant de quitter le quotidien en 1969, poussé à la démission après le tollé provoqué à Genève par sa pièce Le Banquier sans visage destinée à commémorer les 150 ans de l'entrée de Genève dans la Confédération.

Walter Weideli se consacre alors essentiellement à la traduction et à l'écriture. Il collabore à plusieurs médias (télévision, radio, presse écrite) e t publie des articles dans différentes revues. Il a également travaillé pour Pro Helvetia et la Société des auteurs compositeurs dramatiques. Depuis 1978, il vit  en France et a publié en 2010 son autobiographie intitulée La partie d'échecs.

  • Journaliste: Guy de Belleval
    Réalisateur: Krassimira Rad