Oualata (2)

La ville exerce toujours son rayonnement en Afrique islamisée.

Oualata ou la loi du Coran.

Témoin du passé resté extraordinairement vivant en raison de son isolement au coeur du Sahara, la ville d'Oualata exerce toujours dans l'Afrique islamisée son rayonnement de centre spirituel. Des étudiants y viennent de fort loin suivre l'enseignement des marabouts. Au terme de six à huit années d'étude vécues en communauté, ces disciples deviendront à leur tour des savants versés dans les sciences issues du Coran.

Toute la vie à Oualata s'écoule d'ailleurs, immuable, dans le respect du Coran dont les préceptes sont scrupuleusement observés. Dès leur plus tendre enfance, garçonnets et fillettes, séparément, apprennent par cœur le livre saint d'un bout à l'autre. Toute leur existence en sera imprégnée, comme en est imprégnée la Justice qui, dans les affaires de droit familial, est encore rendue selon le kanoun.

Depuis plus de trente ans, l'ethnologue Jean Gabus s'est attaché à observer le fonctionnement de cette société dont l'isolement lui a permis de garder quasi intactes ses racines séculaires. Ce film est le second qu'une équipe de la Télévision Suisse Romande a réalisé en étroit accord avec le professeur Jean Gabus. Grâce à la confiance qui s'est établie de longue date entre les habitants de cette cité du désert et l'ethnologue suisse, bien des portes se sont ouvertes pour la première fois devant les cinéastes.

  • Réalisateur: Pierre Barde