Le directeur

Bernard Gregory présente les avancées de la recherche subnucléaire. [RTS]
  • Espace et Physique
  • Vidéo 17 min.

10 octobre 1966

Dimensions

En octobre 1966, l'émission scientfique Dimensions rencontre le physicien et directeur du CERN, Bernard Gregory. Le journaliste Georges Kleinmann aborde avec lui les points forts de la rercherche en matière de particules élementaires.



Le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) a été fondé en 1952. Il est situé à la frontière franco-genevoise. Le CERN utilise une chaîne d'accélérateurs de particules pour étudier la structure de la matière.




Le CERN emploie près de 3 000 personnes. Il est le plus grand centre de recherches en physique des hautes énergies du monde. En outre, il accueille environ 6500 scientifiques qui se succèdent pour effectuer leurs expériences.


A la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le Prix Nobel de physique Louis de Broglie lance l'idée de créer un laboratoire scientifique européen. En 1952, avec le soutien de onze Etats européens, le CERN est fondé et les premiers travaux débutent deux ans plus tard.


En 1957, le premier accélérateur, le Synchro-Cyclotron (SC) à protons est mis en service. Il sera suivi en 1960 par le premier gros accélérateur, un synchrotron à protons (PS). En 1971, un second laboratoire est construit pour y placer le Super Synchrotron à Protons (SPS) de sept kilomètres de circonférence. En 1981, il est décidé de construire le Grand Collisionneur Electrons-Positons (LEP) dans un tunnel d'une circonférence de 27 kilomètres. Il sera le plus grand du monde et son inauguration aura lieu en 1989. En 1994, le projet de construction du Grand Collisionneur de Hadrons (LHC) est lancée. Il est prêt à fonctionner en septembre 2008.


Le CERN a une place importante dans le développement de certaines technologies informatiques. La plus connue est certainement le World Wide Web (à travers le développement du protocole HTTP et du langage HTML). Le premier site web fut mis en service en 1991 et, le 30 avril 1993, le CERN annonça que le World Wide Web pouvait dorénavant être librement utilisé.