L'écume des jours

Tournage du film "L'écume des jours" de Charles Belmont en 1968 tiré de l'oeuvre éponyme de Boris Vian.

En 1967, l'émission Cinéma-Vif  se rend sur les lieux du tournage du nouveau film de Charles Belmont, L'écume des jours tiré du très fameux roman éponyme de Boris Vian.

Le journaliste Rodolphe-Maurice Arlaud, scénariste suisse connu, rencontre l'équipe de tournage, Ursula Vian l'épouse de Boris Vian ainsi que l'éditeur de l'écrivain et Alain Vian, son frère.

C'est lors des premières minutes de la projection d'un film inspiré de son roman J'irai cracher sur vos tombes que Boris Vian est mort le 23 juin 1959 d'une crise cardiaque: l'écrivain avait dénoncé avec force cette adaptation dont il n'a ainsi pu voir l'intégralité.

Dans cet extrait de l'émission Cinéma-Vif, on entend notamment Alain Vian raconter de façon émouvante son célèbre frère, son caractère, ses inventions et sa santé fragile.

Boris Vian, né le 10 mars 1920 à Ville-d'Avray, est un artiste complet. Tour à tour musicien, écrivain, poète, parolier, mais aussi scénariste, acteur, traducteur, ingénieur et peintre.

Sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, il a publié de nombreux romans dans le style américain parmi lesquels "J'irai cracher sur vos tombes" qui a fait scandale et a été interdit. De son vivant, Boris Vian n'a jamais connu le succès avec ses romans. "L'écume des jours" publié en 1947 connaît par contre de façon posthume un immense succès.

Il meurt le 23 juin 1959 d'une crise cardiaque durant la projection du film "J'irai cracher sur vos tombes", réalisé par Michel Gast en 1959 dont Boris Vian désapprouvait totalement cette adaptation.

  • Journaliste: Rodolphe-Maurice Arlaud