Roberto Rossellini

Roberto Rossellini évoque le néo réalisme italien.

En août 1958, le grand réalisateur italien Roberto Rossellini répond à une interview de Jo Excoffier pour l'émission cinématographique Aux frontières de l'image. Parmi ses thèmes favoris, l'industrie du cinéma, le néo-réalisme italien et sa façon de diriger les acteurs.

Roberto Rossellini est né à Rome le 8 mai 1906 dans une famille bourgeoise. Son père, un architecte connu de la capitale, a construit le premier «cinéma» romain (un théâtre dans lequel des films pouvaient être projetés), offrant à son fils d'assister librement aux séances. A la mort de son père, il se met à travailler comme preneur de son pour le cinéma. En 1936, il épouse Marcella de Marchis qui exerça, à partir des années 1960, une activité de costumière et avec qui il eut deux fils.

Roberto Rossellini fit ses premières armes de réalisateur avec des courts-métrages. Au lendemain de la libération de Rome, il réalise dans des conditions difficiles l'oeuvre qui le fit connaître «Rome ville ouverte», première manifestation du néo-réalisme italien. Ce film exprime la volonté de résurrection de l'Italie et ouvre la voie à toute une génération de cinéastes.

Son oeuvre est marquée par la gravité de la pensée et l'importance accordée aux questions spirituelles. Roberto Rossellini meurt à Paris, le 3 juin 1977.

  • Journaliste: Jo Excoffier