Slow Food

Slow Food

Alors que les dépenses pour la part du budget familiale consacrées à l'alimentation sont en constante diminution depuis plusieurs décennies, un mouvement international souhaite redonner le goût des aliments aux gens: Slow Food.

En 2002, Autrement Dit donne la parole au vice-président de ce mouvement Silvio Barbero.

Né en 1986 en Italie, Slow Food combat l'uniformisation des goûts dictée par l'industrie agroalimentaire et la précipitation des temps modernes symbolisée par les fast-food.

Cette association à but non lucratif défend la diversité de produits et de productions qui à travers le monde risquent de disparaître. Et lutte pour la sauvegarde de siècles de cultures alimentaires.

Et pour ce faire, Slow Food souhaite changer le comportement des gens par une grande campagne d'éducation sensorielle, alimentaire et du goût.

Le Slow Food est un mouvement international fondé en Italie en 1986 par Carlo Petrini en réaction à l'émergence du mode de consommation de type restauration rapide.


Reconnue par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, cette association est présente dans 130 pays et compte près de 100000 adhérents regroupés dans plus de 850 conviviums (associations au niveau local).


Les objectifs de Slow Food sont entre autres : la lutte contre l'uniformisation des goûts, la défense de la biodiversité alimentaire, la promotion de produits locaux et de la nourriture indigène, l'éducation au goût pour les adultes et les enfants, la sauvegarde des traditions culinaires.


Slow Food organise de nombreux salons alimentaires à travers le monde et soutient les projets L'Arche du Goût,  Sentinelles et Terra Madra défendant tous la philosophie du mouvement: l'éco-gastronomie.


  • Journaliste: Gilbert Rossion
    Réalisateur: Michel Favre