Aquarelle Zbinden

Le peintre Ellis Zbinden en 1966.

En 1966, dans l'émission Actualités artistiques, Marlène Belilos va à la rencontre d'Ellis Zbinden. Aquarelliste genevois retiré en France voisine, à Nernier, il évoque son goût de la solitude.

Il est aussi question de ses voyages, en Egypte où la lumière est différente, et à Venise, ville où il n'y a pas de difficulté à poser son chevalet. Pour Zbinden, l'aquarelle est le monde des demi-teintes, des moments privilégiés. Il aime le côté spontané et rapide de cette technique: on ne peut pas se rattraper, ni recommencer.

Et si son art se perd, c'est dû selon lui au "matérialisme du siècle", qui préfère le palpable de la peinture à l'huile à l'évanescence liquide et transparente de l'aquarelle.

  • Journaliste: Marlène Belilos