Yves Klein

L'ex-femme d'Yves Klein parle de la portée de ses travaux.

Chloé Varrin, vérificatrice de films, a choisi ce reportage de l'émission Actualité artistique de 1966:

«Passionnant document sur Yves Klein que ce témoignage de Rotraut Klein-Mockay, ex-femme du peintre. Née en Allemagne de l'Est, artiste peintre elle-même, Rotraut, qui a vécu avec Klein pendant cinq ans, partage avec intelligence et pénétration ses souvenirs sur les créations de Klein (les Anthropométries, la vente de Zones de Sensibilité Picturale, l'Immatériel, …), les rêves du peintre et les motivations profondes de son art. Elle nous fait plonger au coeur d'une époque (cette interview a lieu en 1966, quatre ans après la mort de Klein) où l'art commence à sortir de l'atelier pour se «faire» sous les yeux du public et dans la rue lors de performances artistiques ou happenings. En pointillés de l'interview se dessine ainsi toute la génération d'artistes qui se sont groupés sous le nom de «Nouveaux Réalistes», sous la houlette du critique d'art Pierre Restany, et dont Yves Klein était un des piliers, aux côtés d'autres artistes plus connus en Suisse comme Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle.»

Yves Klein est né à Nice en 1922. Dès le début de sa carrière, il tenta d'imposer une vision absolutiste de la couleur, créant des surfaces parfaitement monochromes pour aboutir à l'exclusion de toute autre couleur que le bleu.

La recherche de solutions extrêmes, le goût du symbolisme élémentaire et la volonté de provocation le conduisirent successivement aux empreintes de modèles nus féminins enduits de bleu qui firent scandale.

Théoricien de la couleur pure et absolue, du vide, de l'air, du feu, Yves Klein a tenté de dépasser le concept hérité d'art par la recherche d'une symbolique universelle intégrant l'homme au cosmos. Il meurt à Paris en 1962.

Dates-clé: 1955 exposition des premiers monochromes au Club des Solitaires à Paris

1956 création du IKB (International Klein Blue), dont le brevet sera déposé en 1960

1958 «Exposition du vide»

1960 «Anthropométries»

  • Journaliste: Marlène Belilos
    Réalisateur: Yvan Butler