Gaston De Jongh

Il évoque les portraits des personnalités qu'il a rencontrées.

Gaston De Jongh, photographe et portraitiste lausannois, est l'invité de l'émission Culture, en février 1968.

A 80 ans, il retrace son parcours professionnel et commente plusieurs portraits de personnalités rencontrées durant sa vie: le Shah d'Iran, le roi du Siam, Hussein de Jordanie, Edmond Gilliard, Charles Ferdinand Ramuz…

Il évoque l'influence de son père, Francis De Jongh, et les mêmes affinités pour les portraits, qui demandent une qualité, celle d'aimer son modèle.

Gaston De Jongh, fils et petit-fils de photographes, naît en 1888 à Lausanne et décède en 1973. Il grandit à Lausanne et après ses années de scolarité, part étudier la photographie à l'école de Munich, où il apprend les techniques en vogue pour les portraits et les paysages.

Gaston de Jongh reprend l'atelier paternel en 1923, le développe et entreprend des recherches sur des procédés artistiques comme les bromures, les encres grasses. Le domaine de la photographie médicale et l'infrarouge l'intéressent. Il se spécialise dans l'architecture, la mode, la publicité et surtout le portrait en photographiant des personnalités du monde entier.

  • Journalistes: Henri Rossier, Bernard Migy, Eric Bujard et Jacques Morzier
    Réalisateur: Frank Pichard