Au temps de Kyoto (3)

Durant un millénaire, Kyoto est la capitale politique de l'Empire.

Au temps de Kyoto.

Durant un millénaire, Kyoto sera la capitale politique de l'Empire du Soleil Levant, en même temps que son principal centre spirituel. Au cours de cette très longue période, la ville se couvre de monuments admirables, palais ou monastères qui entourent des jardins minutieusement ordonnés.

Un art pictural fascinant se développe, écrin d'une vie de cour brillante régie par une étiquette subtilement rigoureuse. Mais les artistes sauront regarder au-delà du monde un peu irréel de la haute société de la capitale. Dès le dernier tiers du XVllle siècle, des peintres de grand talent dont les plus connus sont Hokusaï et Hiroshige s'attachent à décrire la vie quotidienne du Japon populaire. Hiroshige notamment, autour de 1830, empruntera la grande voie commerciale du Tokaïdo qui reliait la capitale politique et spirituelle, Kyoto, Edo, ville en pleine expansion, centre économique du pays, qui prendra le nom de Tokyo. Hiroshige rapportera de ce voyage un portrait haut en couleur du Japon populaire tel qu'on le croise sur les routes.

Reliant aujourd'hui sur 500 kilomètres les principaux centres urbains du pays dont les agglomérations tentaculaires drainent plus de 25 millions d'habitants, le Tokaïdo reste l'artère vitale du Japon. C'est d'ailleurs par une séquence confrontant le Tokaïdo actuel à l'image séculaire qu'en propose l'œuvre de Hiroshige que s'ouvre ce film.

L'écrivain, Nicolas Bouvier participe à cette série sur le Japon.

  • Réalisateur: Pierre Barde