Jean Seberg

L'actrice Jean Seberg.

Le 14 juin 1965, le journaliste de Radio-Lausanne Antoine Livio rencontre la belle et attachante actrice américaine Jean Seberg, qui vit avec son mari Romain Gary dans le 7e arrondissement parisien.

Jean Seberg revient sur ses débuts au théâtre et sur son premier rôle au cinéma, où elle incarne Jeanne d'Arc dans un film d'Otto Preminger.

En 1960, elle tourne aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans A bout de souffle de Jean-Luc Godard. Occasion d'évoquer les réalisateurs qui ont changé son approche du cinéma.

C'est avec simplicité que l'actrice, qui incarne un idéal féminin pour toute une génération, parle de sa vie à Paris, de son intérêt pour la peinture, la littérature ou le music-hall.

(Source photo: Kobal/ The Picture desk)

Jean Dorothy Seberg, née le 13 novembre 1938 à Marshalltown dans l'Iowa, est une actrice américaine qui passe une partie importante de sa carrière en France.


Elle connaît son premier triomphe en incarnant le personnage de Jeanne d'Arc dans Sainte Jeanne d'Otto Preminger (1958). Elle joue aux côtés de Jean-Paul Belmondo dans A bout de souffle de Jean-Luc Godard et devient une icône de la Nouvelle Vague, célèbre pour sa beauté, sa fraîcheur et sa spontanéité.


En 1969, elle apparaît aux côtés de Lee Marvin et Clint Eastwood dans La Kermesse de l'Ouest. Mais c'est le film Lilith, tourné en 1964 par Robert Rossen, qui sera le plus révélateur de sa personnalité. "Elle ne joue pas Lilith, elle est Lilith" lit-on dans la presse.


Sa vie privée tumultueuse et son mariage avec l'écrivain et diplomate Romain Gary font d'elle, au-delà d'une star, une figure de la vie culturelle des années 1960. Elle est parmi les premières actrices à prendre des engagements politiques pour faire entendre la voix des Noirs américains.


Sa mort mal élucidée le 30 août 1979 à Paris met un point final mystérieux à son existence.


  • Journaliste: Antoine Livio