Woodstock sur Riviera

Alvin Lee - Ten Years After en 1969.

Paradoxe: lorsqu'est fondé le festival en 1967, le jazz ne fait plus recette auprès des jeunes qui lui préfèrent la charge séditieuse du rock. Soucieux de son développement et du renouvellement de sa clientèle, Montreux, à l’instar de Newport la même année, s’ouvre au rock en 1969, le groupe Ten Years After  en est la tête d’affiche. Tandis que les puristes hurlent à la trahison, le mouvement est inéluctable et Montreux proposera en parallèle des concerts rock tout le reste de l’année, sous le label Super Pop Montreux. La Rose d’Or, de son côté, réoriente sa programmation, des variétés vers le rock. De 1969 à 1974, le gotha du genre défilera à Montreux devenue capitale du rock: Pink Floyd, Led Zep, Santana, Canned Heat, Yes, Chicago, Deep Purple, Frank Zappa… (contrats signés, Jimi Hendrix et les Doors auraient dû s’y produire fin 1970).

Souvenirs de cet âge d’or avec Bernie Constantin, l'éternel rocker valaisan: "Claude Nobs fut pour moi comme un Père Noël!". Interview pur rock'n'roll, oreilles sensibles…

(Source photo: TSR 1969)

  • Journaliste: Patrick Dujany