Umberto Barberis

Umberto Barberis interviewé en 1988. [RTS]
  • Personnalités
  • Audio 3 min.

6 novembre 1988

Journal des sports

L'entraîneur parle de lui, de sa passion du foot et règle ses comptes avec ses détracteurs.

Umberto Barberis, le bouillant entraîneur du Lausanne-Sports, n'a pas la langue dans sa poche.

En 1988, il est  interviewé dans le Journal des sports après une défaite contre Wettingen. Il n'hésite pas à critiquer le football pratiqué par ses adversaires suisses alémaniques. L'efficacité est bien là, mais quid de la beauté du jeu? Avec la même verve, il rétorque à ceux qui seraient tentés de le plaindre, et règle ses comptes avec "une certaine presse" vaudoise, toujours prompte, selon lui,  à le dénigrer.

(Source photo: TSR 1988)

Umberto Barberis est né en 1952 à Sion.

Il commença sa carrière au FC Sion de 1970 à 1974 pour ensuite jouer avec Grasshopper durant la saison 1974-1975.

Ce fut surtout avec le Servette FC qu'il connut la gloire. De 1975 et 1980, il remporta avec son équipe 3 titres de vainqueur de la Coupe de la Ligue, 2 titres de vainqueur de la Coupe des Alpes et 2 titres de champion de Suisse.

De 1975 à 1985, Umberto Barberis fut sélectionné 54 fois en équipe nationale.

Comme international, Umberto Barberis joua de 1980 à 1983 avec l'AS Monaco pour jouer à nouveau en Suisse, toujours avec le Servette FC de 1983 à 1986.

A partir de 1987, Umberto Barberis commença sa carrière d'entraîneur. Il entraîna pas moins de 4 équipes, à savoir le Lausanne-Sports (1987-1993 et 2001-2002), le FC Sion (1993-1994 et 2009), le Servette FC (1995-1996) et le FC Baulmes (2004-2007).

Umberto Barberis est considéré comme un des meilleurs footballeurs suisses. Meneur de jeu hors pair, il est également connu pour sa personnalité attachante et son franc-parler dans le milieu du football.