Paris sans le sou 1/5

Fernand Berset et Jean-Pierre Goretta. [Yvan Dalain, - Le Radio du 23 octobre 1958]
  • Société
  • Audio 25 min.

5 octobre 1958

Escales

Etonnante expérience dans l'émission de radio Escales du 19 octobre 1958: deux journalistes,  Jean-Pierre Goretta et Fernand Berset, tentent de vivre une semaine à Paris dans la peau d'immigrés, sans carte de travail et sans argent. Leurs microphones sont cachés.

Ne disposant que de cent francs français anciens (moins d'un franc suisse pour l'époque), les deux hommes se heurteront à de multiples obstacles. Et feront aussi de magnifiques rencontres.

Dans le magazine Le Radio du 23 octobre 1958, Jean-Pierre Goretta explique: il a voulu rompre avec la tradition du "reporter-spectateur" pour "voir les problèmes humains de l'intérieur" et c'est ainsi que l'émission Escales s'est imposé cette règle du jeu "vivre une semaine à Paris avec 100 francs français en poche".

Poussant à l'extrême cette méthode d'investigation, John Howard Griffin fera quelques années plus tard les grands titres avec son livre Dans la peau d'un Noir (1961). En Allemagne, dans les années 80 Günter Wallraff  vivra une expérience similaire et en tirera Tête de Turc.

1. Premières recherches de travail dans des dizaines de café, sans succès. Les deux comparses essaient ensuite le métier illégal de photographe de rue, puis se rendent dans un grand journal pour du travail de nuit. Madame Martini, une voyante, leur fait des révélations troublantes. Rencontre de Jack Arel, jeune chanteur-compositeur.

(Source photo: Yvan Dalain, Le Radio, 23 octobre 1958)

Jean-Pierre Goretta a commencé des études économiques et juridiques pour finalement se lancer dans le théâtre. C'est en 1950 qu'il se fait connaître comme radioreporter. Il a réalisé des centaines d'interviews et de reportages, tant pour le compte de la Radio que de la Télévision Suisse Romande. Il a promené son micro de par le monde, ce qui ne l'a pas empêché de s'intéresser à des lieux moins exotiques tels que Lausanne ou le Jura. Goretta a reçu de nombreux prix, notamment en 1966 pour un reportage sur le planning familial, une première en TV. En 1976, il remporte le Prix des télévisions francophones avec Y'en a point comme nous, un reportage sur les coulisses de Jeux sans frontières.

(Source: site de L'histoire de la TSR)

Fernand Berset (1931-2011) est comédien et auteur dramatique. Flirtant avec les genres policiers et satiriques, en y ajoutant une dose d'absurde, il crée Esther ou la fosse commune, jouée par la Compagnie des Faux-Nez à Lausanne en 1955. Monté à Paris, il travaille dans la troupe de Charles Apothéloz et obtient de nombreux seconds rôles dans le cinéma. Il obtient un triomphe avec son spectacle Deux Suisses au-dessus de tout soupçon, en tandem avec Alain Chevallier. Il est aussi l'auteur du polar On descend à Lausanne, roman d'espionnage et social sur la vie lausannoise des années 1950.