8 milliards d'hommes

Alfred Sauvy en 1971. [RTS]
  • Sciences et Nature
  • Audio 14 min.

31 janvier 1977

Sciences et techniques

En 1977, l'évolution démographique mondiale en questions avec le professeur français Alfred Sauvy. Dans l'émission Sciences et techniques, le journaliste Eric Schaerlig interroge: va-t-on réellement vers une Terre à 8 milliards d'êtres humains?

Après les prévisions alarmistes contenues dans l'ouvrage La bombe P, la bombe population, de Paul Ehrlich, publié en 1968, les statistiques établies en 1976 par le World Watch Institute américain semblent affirmer que la population du monde s'achemine vers sa stabilisation.

Pour le démographe réputé Alfred Sauvy, le véritable enjeu n'est pas à chercher dans les chiffres mais bien dans le nombre de bouches à nourrir en Asie du sud. Des pays comme l'Inde, le Bangladesh ou encore l'Egypte sont aux prises avec une démographie galopante et au final le problème qui se pose est bien une question alimentaire. Le professeur Sauvy avertit: seule une politique nataliste peut contrer les conséquences du vieillissement des pays occidentaux.

(Source photo: TSR 1971)

Alfred Sauvy, né le 31 octobre 1898, est un sociologue français. Après la guerre, il entre à l'Ecole Polytechnique puis à la Statistique générale de la France. Fréquentant les milieux du théâtre, il écrit de petits scénarios. Il adhère aux thèses natalistes d'Adolphe Landry.

En 1938, il est conseiller du gouvernement Reynaud et participe à la réforme de la semaine de 40 heures instituées par Léon Blum. Em 1943, il publie Richesse et population où il plaide pour une politique nataliste. Il collabore au magazine L'Express et conseille le gouvernement de Pierre Mendès France et sera professeur au Collège de France.

En économie, il est reconnu pour sa théorie du déversement: une théorie économique indiquant que des progrès techniques améliorant la productivité engendrent un transfert (déversement) des emplois d'un secteur d'activité vers un autre.

Il meurt le 30 octobre 1990 à Paris.